Commentaires bibliques

Mars, mois de l’Église

Eh oui, Joseph a été nommé, il y a 150 ans, patron de l’Église par le pape Pie IX. Le patron de notre paroisse est donc également le patron de cette Église. Déclaré travailleur par certains, taciturne[i] par d’autres, Joseph a déjà été honoré par le pape François dans sa lettre apostolique[ii] et par l’abbé Thierry dans notre feuille dominicale. Non seulement ce mois de mars sera l’occasion de notre fête patronale, mais 2021 sera tout entière consacrée à Joseph. Quelle renommée …

Et pourtant Joseph est très peu présent dans les Écritures. C’est peut-être cela la “correct attitude” : la tendresse dans l’ombre. Cette tendresse, Joseph l’a exprimée envers son fils adoptif. Il l’a nourri, éduqué, donné un métier, et surtout, il a endossé la responsabilité de la vie de ce fils. Certes Dieu l’a poussé à migrer en Égypte, certes il lui a demandé de revenir. Mais au final, c’est Joseph qui a pris soin de la mère et de l’enfant. Il a fallu les nourrir, il a donc fallu travailler, organiser les déplacements, jusqu’à la crèche. Idem tout au long de l’Enfance. Tout cela n’était pas décrit dans le contrat initial. C’était cela la tendresse de Joseph : une responsabilité de tous les instants. Bien loin d’un certain angélisme …

Un autre aspect de Joseph transparaît dans sa tendresse : il a été un homme d’action. Il n’a pas seulement fait ce qu’on lui avait demandé, il a fait ce qu’il fallait faire. Dans un esprit d’obéissance, c’est vrai, mais aussi dans un total respect de la loi. Rien que la loi ? Pas forcément. Même si de nos jours son attitude vis-à-vis de Marie nous choque, dans le contexte de l’époque, ne pas faire de scandale était déjà un pas vers l’ouverture. En cela, Joseph a parfaitement introduit la remarque de Jésus quand il dira plus tard : « C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi. ». (Mt 19 :8). L’esprit de la lettre plutôt que la littéralité. Dans ce domaine là aussi, Joseph s’érige en modèle : Joseph a toute sa vie durant été un homme juste. Il est le lien parfait entre l’ancien testament et les évangiles, qui vont pousser beaucoup plus loin (cf. Jn 15 :13).

Un succès certain pour Joseph à en croire le nombre impressionnant de communautés et de paroisses qui se réclament de lui. Pas aussi nombreuses que celles dédiées à Marie ? Certes mais leurs titres, attribués par la sagesse populaire, ne sont pas équivalent non plus. Vierge Sainte pour Marie et Homme Juste pour Joseph. C’est probablement l’Homme qui attire les humbles, car plus proche.


[i] Joseph: l’éloquence d’un taciturne, ouvrage rédigé par Philippe Lefebvre, père dominicain

[ii] http://www.vatican.va/content/francesco//fr/apost_letters/documents/papa-francesco-lettera-ap_20201208_patris_corde.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vert, pas partout

9 janvier 2021