Commentaires bibliques

Ma mission, c’est quoi ?

Si vous êtes de ceux qui hésitent à faire du prosélytisme pour assumer leur chrétienté, alors cette réflexion est pour vous. Luc, dans le récit de l’envoi des 72, nous donne toutes les clés de lecture (Lc 10). Et c’est relativement simple : il s’agit de partager et d’annoncer. Partager la paix d’abord et annoncer la bonne nouvelle ensuite. Mais sans aucune contrainte de notre part, ni dans le partage, ni dans l’annonce.

Votre hôte peut très bien ne pas être un ami de la paix pour l’instant, et ceci pour de multiples raisons qui lui appartiennent. Dans ce cas elle reviendra sur vous, et vous ne serez pas venu « pour rien » ; mais en aucun cas vous n’aurez essayé de convaincre votre interlocuteur. L’annonce, non plus, ne vous appartient pas : ce message mystérieux « le royaume de Dieu s’est approché de vous » va faire son travail comme la graine semée (Lc 8 :5-8).

C’est simple et c’est efficace, mais c’est tout le contraire de ce que nous essayons de faire chaque jour. Combien de fois ai-je été déçu par l’attitude peu compréhensive de mon voisin qui ne voulait pas admettre que j’avais raison. Eh bien non : dans ce mois de la mission extraordinaire, soyons juste les partageurs de paix et les annonceurs de bonne nouvelle. Croyez-moi, c’est déjà bien assez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Liturgie du fanatisme

20 janvier 2020